Articles



1. Quelques raisons qui poussent les gens à voyager en Namibie

Si le continent africain continu à capter l’attention des voyageurs d’ailleurs, c’est que les 54 pays souverains qui le composent sont tous des lieux de villégiature fascinants. La Namibie, une des destinations préférées de ce vaste continent, à tout pour plaire, dont Sossuvlei. Ce dernier est limitrophe au canyon de Sesriem, et fait partie intégrante du parc de Namib-Naukluft. Les dunes s’élèvent à 375 m au-dessus de la rivière Tsauchab. Ces monticules de sable ondulent au gré du souffle du vent, et se distinguent par leur couleur rouge vif. La plus haute d’entre elles, surnommée « Crazy Dune » ou « Big Daddy », oscille entre 300 et 400 m. À part cela, il se peut que les visiteurs croisent des autruches, des oryx et des gazelles, mais uniquement au bord des routes. Dead Vlei, dont le nom signifie le « marais mort », vaut aussi un coup d’œil. Cette cuvette d’argile blanche se trouve au-dessous des dunes de Sossuvlei. Elle s’est formée quand des inondations ont dévié une rivière sur la zone, engendrant la formation d’un marais. Cela a permis la prolifération d’acacias du désert, appelés également acacias à girafes.

Trek dans les montagnes de Naukluft

En revenant de Sossusvlei, les aventuriers partiront en randonnée dans les somptueuses montagnes de Naukluft. C’est une destination qui a une cote de popularité auprès des amateurs de trekking. C’est pour cette raison qu’ils incluent dans leurs circuits Namibie. Lors de ce périple, les estivants découvriront d’impressionnantes falaises verticales ainsi que des sommets culminant à 1 000 m, et qui dominent les plaines du Namib. En contrebas, ils apercevront des cascades et de nombreux cours d’eau. En outre, l’observation de la faune qui peuple le plateau montagneux de Naukluft fait partie du programme. Les passionnés de la vie sauvage y verront près de 50 espèces de mammifères. À cela s’ajoutent des zèbres des montagnes d’Hartmann, des koudous, des oryx et des springboks, sans oublier les prédateurs composés de léopards, de renards du Cap et de chats sauvages africains. Les férus d’ornithologie y contempleront plus de 200 colonies d’oiseaux.

À la rencontre des peuples Himbas

Un voyage en Namibie ne se limite pas aux seules contemplations des paysages dunaires de Sossuvlei ni aux treks dans les sommets de Naukluft. En effet, les activités ne manquent pas dans ce pays comme celle de passer à Tsumkwe, un village de la région d’Otjozondjupa. Cette localité héberge la réserve de chasse de Khaudom, où les globe-trotters se trouveront nez à nez avec des lions, des guépards, des hyènes, des chiens sauvages d’Afrique ainsi que d’autres mammifères. Mis à part tout cela, c’est l’unique endroit où les routards rencontreront les peuples Himbas, lointains cousins des Maasaï. Ces autochtones organisent leur vie autour du bétail, y compris des vaches et des chèvres. S’ils vivent dans des campements, c’est pour tenter de perpétuer leurs traditions. C’est à Tsumkwe que les bourlingueurs feront une incursion dans le quotidien des dernières populations nomades du continent africain. C’est l’occasion de comprendre leur mode vestimentaire, leur façon de s’alimenter et leurs systèmes de guérison ancestraux. C’est même l’opportunité d’apprécier leur religion, leurs danses traditionnelles et leurs créations artisanales.

2. Découvrir la Corée du Sud à travers ses destinations phares

En matière de tourisme, on peut dire que la Corée du Sud a la cote. En effet, elle accueille, annuellement des millions de bourlingueurs venus du monde entier. Cette popularité est compréhensible, car cette contrée a tant à offrir aux voyageurs, à l’exemple de sa cuisine savoureuse et de sa culture authentique. De plus, ce pays regorge d’adresses incontournables que les globe-trotters ne manqueront pas de visiter, y compris Séoul, sa capitale. Celle-ci occupe une superficie d’environ 605 km². Elle propose aux routards qui s’y rendent toutes sortes d’activités distrayantes. Les vacanciers pourront, par exemple, gravir le mont Bukhansan. Fort de ses 836,5 m d’altitude, ce dernier est le point culminant de cette municipalité. L’ascension de ce massif s’avère être assez difficile. Cependant, arrivés au sommet de ce site, les estivants seront récompensés par une vue imprenable sur Séoul. Par ailleurs, ceux qui rêvent d’expérience authentique lors de leur passage dans cette ville auront la possibilité de faire un tour au marché traditionnel de Gwangjang. Ce lieu commercial est l’endroit idéal pour déambuler, déguster des spécialités culinaires comme le bindaeddeok et acheter des souvenirs.

Gyongju, une ville incontournable

Après Séoul, les globe-trotters poursuivront leur voyage en Corée du Sud en rejoignant Gyeongju ou Kyongju. Cette ville est située au sud-est du territoire sud-coréen. Elle appartient à la province du Gyeongsang du Nord. Cette localité était autrefois la capitale du royaume de Silla. Une halte dans cette commune permettra aux routards de faire de nouvelles découvertes. Pour ce faire, ils seront conviés à visiter un ou plusieurs points d’intérêts historiques, culturels ou touristiques, à l’exemple du temple de Bulguksa, un lieu de culte qui fait partie du patrimoine mondial de l’humanité. Les amoureux d’astronomie pourront, quant à eux, se rendre au Cheomseongdae. C’est un observatoire qui fut construit aux alentours du VIIe sècle. De ce fait, il est l’une des plus vieilles installations scientifiques de la planète et l’un des plus anciens établissements spécialisés de ce genre existant en Asie de l’Est. Les amateurs de marche à pied, de leur côté, feront une promenade autour de l’étang d’Anajpi. Durant cette balade, les estivants verront des jardins et un champ de lotus.

Busan, une destination à ne pas louper

Situé au sud-est du territoire sud-coréen, Busan est une destination idéale pour passer les vacances. Cette ville fait rêver les bourlingueurs en provenance des quatre coins du monde en raison de ses multiples attraits touristiques, dont ses plages paradisiaques et ses adresses incontournables. Parmi ces dernières figure le temple de Yonggungsa. Cet édifice religieux bénéficie d’un décor idyllique. En effet, il est perché sur une falaise qui fait face à la mer. Pour se rendre dans ce lieu de culte, les routards devront emprunter des dizaines de marches en pierres. Il convient de souligner que la meilleure période pour rejoindre ce site est le mois d’avril, car c’est à ce moment que les cerisiers fleurissent, donnant à cet endroit un charme irrésistible.

voyager en afrique

3. Les particularités d’un voyage en Afrique

L’Afrique est une destination appréciée des voyageurs de par la diversité de ses points d’intérêts. Le continent est réputé pour ses pays renfermant une nature grandiose et un patrimoine culturel exceptionnel. Le Kenya est, par exemple, une destination classique pour les amoureux de safaris. Ces derniers s’y rendent pour plonger dans d’immenses paysages et admirer une faune d’une richesse inestimable. Un périple dans cette contrée est, en effet, une occasion de découvrir une scène de vie sauvage impressionnante. Les visiteurs y passeront des moments remplis d’émotions dans les réserves animalières comme le parc national du lac Nakuru. Ils partiront à une aventure inédite dans ce site abritant une grande densité d’animaux. À souligner que mis à part les félins et les fauves, le parc est connu pour être l’habitat naturel d’une importante colonie de flamants roses et d’autres variétés d’oiseaux. Sinon, le parc d’Amboseli ne manquera pas de séduire les globe-trotters effectuant un circuit Afrique. Avec le Kilimandjaro comme toile de fond, ce site propose à ses explorateurs des panoramas singuliers.

Faire du safari en Tanzanie

La Tanzanie est un pays africain situé en bordure de l’océan Indien. Elle est l’une des plus belles destinations du continent. Ce territoire offre aux adeptes d’aventures en plein air et aux passionnés de safaris le privilège de réaliser des expériences uniques dans des réserves de chasse de renommées mondiales. Le site naturel de Ngorongoro ou celui de Serengeti sont, entre autres, parmi les parcs animaliers incontournables lors des circuits en Afrique. Ils feront le bonheur des vacanciers grâce à leurs innombrables espèces animales et ses paysages dignent d’une carte postale. Pour plus de sensation, les voyageurs pourraient effectuer une expérience insolite en survolant le parc de Serengeti en montgolfière. Cette activité est proposée par de nombreuses agences locales. Hormis cela, le parc national de Tarangire ravira, sûrement, les vacanciers avec ses vastes panoramas de plaines agrémentées de baobabs. À noter que cette réserve est l’un des plus beaux sanctuaires animaliers de la nation tanzanienne.

Voyage culturel en Afrique

L’Afrique est une terre d’histoire et de culture. Ces deux éléments font, d’ailleurs, partie des atouts et du charme de la destination. En réalisant, par exemple, un circuit Afrique du Sud, les voyageurs auront l’opportunité d’en savoir davantage sur l’histoire de l’apartheid. Ils y découvriront l’histoire de la ségrégation raciale en partant sur les traces de Nelson Mandela. Au cours d’une escapade à Johannesburg, les touristes sont invités à visiter le Musée de l’apartheid pour connaître la face sombre de l’histoire du pays. Outre son patrimoine historique, le berceau de l’humanité est béni d’une véritable mosaïque de peuples et d’ethnies aux traditions différentes. Durant un séjour en Namibie, les passionnés de la culture africaine rencontreront les premières tribus à avoir habité le pays, les Damara. Un parcours dans le nord-ouest de la contrée les mènera également aux Himbas, un clan nomade qui adopte un mode de vie ancestral.

Annuaires

www.ladenise.com